• Exposition

    DID

    du 17 au 19 septembre

    de14h à 20h les damoiselles 656 chemin des damoiselles à Nieppe

     

     

    "Une histoire de rencontre et de partage, une envie de peindre qui se transmet ..."

     

    "C'est l'histoire d'un mec qui en rencontre un autre et qui lui donne envie de peindre ! Puis le second en rencontre un troisième qui fait la même erreur !"

     

  • jean-michel Dutillie

    Celles et ceux qui me connaissent ,savent que je n'aime pas parler de mon travail. Ce moment intime que je couche sur la toile en un temps choisi: Une partie d'énergie, de la joie ,de la souffrance ,de la solitude bruyante qui claque dans ma tête

    Si je devais peindre, je ferai les mêmes choses, les mêmes personnes, seulement avec une lecture picturale se concentrant encore plus sur l'essentiel.

    Une lecture simple, tellement simple qu'elle en serait compliquée.

    Je ne demande pas que l'on comprenne mon travail mais j'espère qu'il ne laisse pas indifférent Gardons une part de mystère mais surtout continuons de faire des rêves comme cette aventure humaine que je partage avec Vincent et Fabien

     

    Vincent Isambourg

    Souvent exposée dans les galeries d' Europe et d'Afrique ( Lill'Art Gallery, Galerie Arte Dakar ), sa peinture est figurative. Au fil du temps son interprétation du monde et de la société qui l'entoure s'est souvent forgée sur la représentation humaine.

    Ses visages semblent narrer des histoire de rencontres éphémères et sont teintés des paradoxes propres aux relations et aux regards posés sur l'être humain. Ses portraits,sont voyageurs et ils puisent leur source à la fois dans le réel ou dans dans l'imaginaire de l'artiste . C'est dans l'évanescence du souvenir que se construisent les personnages. Sa peinture à l'huile semble parfois jetée, elle offre des touches amples et de couleurs vives parfois raturées ou effacées comme s'efface la mémoire. Les tonalités appliquées au pinceau ou parfois au spray surgissent et se juxtaposent tels les souvenirs d'un instant. Plus que des réponses, son travail se veut apporter des questions devant les paradoxes des états d'âme, qu'ils soient propres au spectateur, au modèle ou à l'artiste.

    Fabien Dubarre

    Un matin de mars 2020 le monde se retrouve confiné et le mien aussi !

    C'est en commandant des articles de peinture pour occuper ma fille de 6 ans que je passe le pas et me met moi aussi à peindre ! A l'acrylique sur papier puis sur toile

    voila un beau moyen de s'évader que je pratique depuis maintenant plus d'un an !

     

    Après avoir observé, écouté, admiré mes Amis artistes peintres

    me voici à mon tour derrière les pinceaux

    absorbé par le regard des autres que j'essaye de retranscrire à ma façon.

     

    Cette exposition nous donne encore une fois l'occasion à tous les trois de partager des moments de vie et de convivialité, chacun à son niveau, sans prétention aucune...